Découvrez nos conférenciers un à un au cours des prochains jours!

Connaissez-vous Jonathan Tremblay ?

Technologie et sport de haut de niveau : passé, présent et futur

Jonathan_Tremblay_C_cropped

Jonathan Tremblay est professeur au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal depuis 2009. Au cours des années, son expertise en préparation physique et en physiologie appliquée de l’exercice l’ont amené à travailler, à titre de consultant scientifique, avec des groupes sportifs de haut niveau dont l’équipe nationale de patinage de vitesse en courte piste, l’équipe nationale de nage synchronisée, le Canadien de Montréal et plusieurs autres. Avant sa carrière universitaire et ce, pendant presque 10 ans, il est intervenu en préparation physique auprès d’athlètes olympiques en canoë-kayak d’eau vive, patinage artistique, planche à voile, tennis, etc. Spécialiste de physiologie intégrée de l’exercice, il transmet ses connaissances et son expertise au baccalauréat et à la maîtrise dans des cours de préparation physique et de physiologie de l’exercice. Ses travaux de recherche portent autant sur la compréhension de mécanisme de régulation du métabolisme énergétique à l’exercice, de l’activité musculaire localisée et ses impacts sur la réponse cardiovasculaire et respiratoire, que sur l’optimisation de la performance sportive, le suivi de la charge d’entraînement et la réadaptation du sportif dans un contexte interdisciplinaire. Il a assumé la direction scientifique du Centre National Multisport-Montréal de janvier 2010 à mars 2012 pour ensuite effectuer la transition vers l’Institut national du sport du Québec. Il a quitté ses fonctions de directeur scientifique au printemps 2014 pour se consacrer davantage à ses travaux de recherche tout en conservant certaines activités de consultation auprès de groupes sportifs de haut niveau.

Résumé
Du sportif en développement à l’amateur et aux professionnels, la technologie change rapidement les pratiques. L’omniprésence des capteurs en tout genre dans les différents appareils électroniques qui nous entourent et collectent une myriade de données peuvent aider l’entraîneur, le personnel de soutien et l’athlète, entres autres, à individualiser, organiser et planifier leurs activités. Cette abondance d’informations risque toutefois de noyer ses utilisateurs dans un bruit difficile à interpréter et pouvant parfois mener à de mauvaises décisions. Cet exposé présentera quelques exemples de technologies des dernières années, d’autres plus récentes et à venir, nous relatant certaines erreurs d’interprétation réalisées a posteriori et la réalisation de la difficulté à choisir de manière judicieuse les sources d’informations valides et fiables dans l’atteinte des objectifs du sportif.

Publicités