Découvrez nos conférenciers!

Connaissez-vous Hélène Moffet ?

La téléréadaptation à domicile : des résultats prometteurs.

Hélène Moffet_(DSC_3029)_web

Hélène Moffet est professeure titulaire et directrice du Département de réadaptation de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Elle est chercheure au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS) de l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec depuis sa fondation. Spécialisée en essais cliniques et dans l’évaluation des fonctions physiques et du mouvement humain, elle s’intéresse à accroître la qualité et l’accessibilité des services de réadaptation, par le développement de nouvelles approches et l’évaluation de efficacité de celles-ci. Au cours des 10 dernières années, elle a consacré une grande part de ses activités à l’étude d’approches de téléréadaptation à domicile.

Hélène Moffet est physiothérapeute et a pratiqué sa profession pendant 6 ans avant de poursuivre ses études supérieures. Elle possède un doctorat en neurobiologie (contrôle moteur) de l’Université Laval, et a effectué des études post-doctorales en ergonomie et épidémiologie au Swedish National Institute of Occupational Health (NIOH) à Stockholm, et en épidémiologie clinique à l’Université McGill.

Résumé

La téléréadaptation à domicile (TR) s’avère une alternative prometteuse pour accroître l’efficience et la continuité des services de réadaptation. Des évidences récentes découlant du projet TelAge, un essai clinique randomisé multicentrique, soutiennent l’implantation de la TR à domicile auprès des personnes opérées pour une arthroplastie du genou en termes d’efficacité clinique et de coûts des services de réadaptation. Ces évidences nous invitent à réfléchir quant à l’implantation de telles pratiques à plus large échelle. Le succès de l’implantation de tels services demeure toutefois un grand défi, notamment en ce qui a trait au soutien des professionnels pour l’évaluation à distance de la condition des personnes et la proposition d’environnements de réadaptation motivants. Dans cette optique, nous avons développé une nouvelle plateforme de TR, la plateforme eChez-soi. Celle-ci, en plus d’assurer une communication audiovisuelle entre l’intervenant et le patient, permet d’observer et d’enregistrer, en temps réel, des paramètres biométriques et comporte un environnement de jeux interactifs. Ses composantes, sa fiabilité technique et son usabilité ont été testés auprès de patients suivis en chimiothérapie sur une période de 2 mois en raison d’un cancer du poumon. Les résultats sont encourageants et des développements se poursuivent.

La TR à domicile offre de grandes possibilités pour le maintien et l’amélioration de la fonction et de la condition physique des personnes. Les intervenants en santé sont en position clé pour identifier les populations cibles et les stades de récupération auxquels elle pourrait apporter une valeur ajoutée.

Publicités